Suite de notre séjour à Fuerteventura

Après vous avoir présenté les premiers jours de notre voyage sur cette île. L’aventure pour nous n’était pas encore finie. Il nous fallait encore visiter le centre ainsi que le nord de Fuerteventura.

Cette fois, nous allons nous rapprocher un peu des habitations et des constructions faites par l’homme au fur et à mesure de l’article. Mais je dois bien l’avouer que les paysages sont encore époustouflants.

Les cuves d’Ajuy

Mon coup de cœur, lors de ce voyage, c’est sans aucun doute les magnifiques falaises d’Ajuy. Paysage somptueux qui nous a tout de suite fascinés, avec sa plage de sable noir et ses grottes intrigantes qui vous offrent une vue à couper le souffle.

De plus, vous pouvez vous rendre dans le village d’Ajuy si vous voulez y déjeuner ou prendre des photos de ses maisons blanches.

Selon moi, cette visite est l’une des incontournables à faire si vous êtes à Fuerteventuera. Les falaises son facilement accessible et le lieu n’est pas bondé de touriste, de quoi profiter pleinement de ce bol d’air frais et de la nature.

Une balade dans Pàjara

Village typique de Fuerteventura, c’est avec plaisir que vous pourrez vous y promener tranquillement.

Aller visiter son église Nuestra Senora de la Regla, elle vaut vraiment le détour ! Son portail est vraiment exceptionnel, il nous ferait presque penser à un vestige aztèque. Taillé dans la pierre, style baroque, avec des motifs végétaux, il apporte beaucoup de charme au monument. Une fois à l’intérieur, vous retrouverez toute la beauté des richesses venant tout droit du Mexique, comme la fameuse statue de la Vierge Marie.

De plus, dans ce petit village, en vous promenant, vous tomberez sur quelques petits commerces. Personnellement, nous avons craqué en nous rendant dans une boutique de savon au lait de chèvre “Jabones Artisanales con leche de Cabra”. Pour la fabrication de leurs produits, ils utilisent que du lait chèvre et de l’huile l’olive ce qui rend les savons 100% naturels, je rajoute également que ceux-ci sont faits à la main. Nous avons également pris quelques bougies pour notre chez nous.

Déjeuner à Pàjara

Avec vue sur l’église, n’hésitez pas à vous rendre dans ce petit restaurant qui vous proposera des plats spécifiques de la région. Sangria, fromage de chèvre, jambon, chorizo, pain et gambas à l’ail, que des plats faits maison et complètement délicieux.

Peu cher, avec un service des plus agréables et une terrasse qui nous permet de voir du coin de l’oeil l’église, ce restaurant est vraiment à faire.

Horaires : du mardi au dimanche de 09h à 17h.

Adresse : Calle Mazacote, 23, 35628 Pájara, Las Palmas, Espagne

 

 

Église de Nuestra Senora de la Peña de Rio Palmas

A quelques kilomètres de Betancuria, sur votre chemin vous ne pourrez pas louper l’église de la Nuestra Senora. Sur place au milieu des palmiers et des fleurs, avec sa façade classique toujours taillé dans la pierre, ce qui permet de montrer l’importance de celle-ci.

N’oubliez pas, que pour visiter certaines églises, Il faut avoir de la monnaie sur soi. Effectivement pour être éclairé, vous devez souvent payer (1 ou 2 euros).

Adresse : 35637, Province de Las Palmas, Espagne

 

Betancuria l’ancienne capital de Fuerteventura

Betancuria se trouve en plein milieu des montagnes. Ancienne capitale, elle a d’abord laissé son titre à la Oliva, puis maintenant à Puerto Del Rosario.

Dans la ville vous pourrez admirer l’un des principaux monuments à voir de Fuerteventura, l’église Santa Maria. En vous éloignant un petit peu du centre vous pourrez voir également des ruines d’un couvent et d’un ancien ermitage.

Et en vous éloignant encore un peu, au sud de la ville, el Mirador de las Peñitas vous permettra d’avoir un magnifique panorama sur la ville et sur l’île. Et comme dans le premier article, ne soyez pas surpris de voir quelques écureuils à côté de vous.

Cette fois allez au nord et vous percevez alors deux grandes statues des deux derniers rois ennemis de l’île. El Mirador de Morro Velosa, vous permet également d’avoir une très belle vue sur l’île.

 

La Oliva et sa fabrique Aleo Vera

Après avoir entendu parlé et encore parlé des fameux produits de l’île à base d’Aleo Vera, une escapade c’est imposé jusqu’à la Oliva.

Une fois dans la ville, découvrez el Museo Aleo Vera, ainsi les vendeuses de la boutique vous présenterons les étapes de la fabrication de leurs produits. Ce qu’il faut savoir c’est que cette plante a beaucoup de vertu pour la peau, que ce soit pour l’âge, les piqûres, les coups de soleil, l’hydratation, les allergies. Mais pas que, elle est également très bonne pour le corps lors de régime ou encore pour soulager les muscles. Ainsi nous avons pu tester les produits et nous sommes repartis avec quelque uns d’entre eux pour nos mamans et pour nous. D’ailleurs la boutique vous propose même l’expédition des produits en France.

 

 

 

 

 

Merci d’avoir lu mon article, j’ai enfin fini de vous présenter Fuerteventura. Ne ratez pas la première partie de notre voyage ainsi que l’île de Lobos.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *